vendredi 28 août 2009

Raconter sa vie, c'est toujours un peu chiant (pour ceux qui lisent).

Deux mois de consternante passivité achevés, l'accomplissement annuel de l'impuissance à l'état pur, un achèvement de plus à la liste des néants qu'on laisse sur notre passage dans l'espace-temps. Terminés ces jours lourds jusqu'à la nausée, tout pue la rentrée et à peine vous ouvrez la fenêtre que l'odeur des cartables neufs vous colle au visage dans la fin d'après-midi luisant. Il a donc fallu refaire le drame de la valise bourrée à craquer, le jeu du RER qu'on comprend jamais rien aux quais, retrouver Bruxelles, son tram, ses gens, et c'est comme ça que j'ai remarqué qu'il y avait vraiment beaucoup de gens ici, ce qui m'avait toujours apparu comme une évidence inquestionnable mais qui est une évidence inquestionnable sur laquelle on peut aussi scotcher pendant des heures si ça nous tombe dessus (par exemple : dans le tram). Dans notre appartement il fait mille degrés, et de la moindre fenêtre ouverte souffle un vent à 150 km/heure qui vous fait claquer toutes les portes et voltiger tous les trucs. Jérôme boude dans le canapé, bras croisés et moue susceptible, peut-être quelqu'un a pu atteindre les tréfonds de son âme au milieu de la défonce et réussir à le vexer, à moins que ce soit parce qu'on a oublié de lui envoyer des cartes postales. Dehors il fait déjà froid, le temps des petits shorts est révolu et j'ai croisé en rentrant du supermarché un petit oiseau mort, comme les petits oiseaux jaune et bleu qu'on met sur les gâteaux sauf que vivants, mais là, mort ; pire : crevé, sur le dos les pattes en l'air, couic. A peu près comme mon ordinateur qui est dans les derniers sursauts de l'agonie, alternant les écrans bleus et les menaces de mort, les messages d'erreur sérieuse "c'est pas du pipeau petite" et les redémarrages inopinés censés retarder l'apocalypse. Mais j'ai confiance en l'apocalypse informatique, qui vient toujours à point à qui sait pas utiliser un antivirus.


Posté par A s p i r i n e à 20:13 - Commentaires [9] - Permalien [#]

Commentaires sur Raconter sa vie, c'est toujours un peu chiant (pour ceux qui lisent).

    Ca m'a l'aire bien cool tout ça, j'arrrive. (enfin bientôt)

    Posté par Oncle OSWALLD, samedi 29 août 2009 à 15:28
  • je... j'utilise un peu ton ordi en attendant. par contre j'ai bien peur qu'en fait la vie soit pas bien cool et qu'on doive faire appel à notre ami le monoxyde de carbone cette année encore.

    Posté par Aspirine, dimanche 30 août 2009 à 18:41
  • oh l'autre hé

    Posté par Oncle O, lundi 31 août 2009 à 15:23
  • salut les meufs

    Posté par Flex, samedi 5 septembre 2009 à 15:34
  • coucou Flex

    Posté par Aspirine, dimanche 6 septembre 2009 à 18:32
  • Y'en a qui te lisent rassure toi :3

    Posté par black Almond, lundi 7 septembre 2009 à 19:29
  • ha je sais plus bien si ca vaut le coup de passer a bruksell

    Posté par j-e, mardi 8 septembre 2009 à 21:04
  • Super intérssant votre blog !
    Et bravo Oriane pour ta superbe petite Bd pour Boulet. Vraiment un super style et un super humour.
    bonne continuation et longue vie à votre blog.

    Posté par Naw, mercredi 9 septembre 2009 à 12:20
  • Black Almond : c'est bien aimable à vous d'ailleurs :)

    j-e : ah, pourquoi que ça vaudrait plus le coup ?

    Naw : merci ! ta participation farfelue m'a bien fait tripper aussi,
    bien bonne continuation de même.

    Posté par Aspirine, mercredi 9 septembre 2009 à 18:07
Poster un commentaire